Jubilé d’Elizabeth II : ces 8 choses insolites que vous ne savez pas sur la reine d’Angleterre

La reine Elizabeth II fête cette année son Jubilé de platine, à l’occasion de ses 70 ans de règne. Une longévité qui s’accompagne de quantité d’anecdotes. En voici quelques-unes.

En 1952, la princesse Elizabeth succédait à son père, le roi George VI. Soixante-dix ans plus tard, elle s’apprête à célébrer en grande pompe son Jubilé de platine.

Point d’orgue de cet événement, le premier week-end de juin s’annonce d’ores et déjà riche en festivités. L’occasion de découvrir les petites histoires de la Couronne britannique.

Elizabeth II n’a pas de passeport

La Reine a beaucoup voyagé durant son règne mais sans jamais faire tamponner son passeport. Et pour cause, elle n’en a pas ! Un privilège dont elle est seule à bénéficier au sein de la famille royale puisque tous les passeports du Royaume-Uni sont émis en son nom.

De même, elle n’est pas titulaire du permis de conduire, ce qui ne l’empêche pas de prendre le volant. Mais depuis l’accident causé par son époux, feu le prince Philip, elle ne conduit plus que sur des routes privées.

Elle a deux anniversaires

Née le 21 avril 1926, Elizabeth II a droit à une deuxième fête d’anniversaire en juin. Une tradition instaurée par son aïeul, le roi George II. Parce qu’il était né en novembre, il institua ce rendez-vous de juin, mois plus propice à l’ensoleillement et à l’organisation de festivités officielles.

Ce jour-là, généralement le deuxième samedi de juin, se déroule un défilé militaire intitulé « Trooping the Colour » (Salut aux couleurs). Un événement incontournable pour la famille royale.

Elle est tombée amoureuse du prince Philip à 13 ans

C’est en juillet 1939, au Collège royal naval de Darmouth, que la jeune princesse rencontre Philip de Mountbatten, prince de Grèce et de Danemark. Elle est immédiatement attirée par cet élève officier de la Royal Navy de 18 ans.

Leurs fiançailles sont officiellement annoncées le 9 juillet 1947, malgré les réticences de la mère d’Elizabeth, qui espérait un meilleur parti pour sa fille.

Sa première visite officielle fut réservée à la France

Du 8 au 11 avril 1957, elle s’est rendue en France pour sa première visite officielle en tant que reine. Accompagnée du prince Philip, elle fut accueillie par le président René Coty. De fastueuses cérémonies avaient été organisées, dont une soirée à l’Opéra, au cours de laquelle elle fut acclamée depuis le balcon par des milliers de Parisiens.

Parfaitement francophone, la souveraine a également effectué une croisière sur la Seine et visité les usines Renault de Flins, dans les Yvelines.

Elle fut le premier monarque à envoyer un e-mail

C’est en 1976, depuis la base du Royal Signals and Radar Establishment de Malvern, qu’Elizabeth II posta son premier courrier électronique. Si on ignore qui était le destinataire, on sait en revanche que la Reine aime vivre avec son temps. Elle a même envoyé son premier post Instagram en 2019, à l’âge de 92 ans !

Elle possède tous les dauphins pris dans le royaume

Depuis une loi édictée par Edward II en 1324, tous les esturgeons, baleines, marsouins et dauphins capturés à moins de 5 km du rivage britannique appartiennent au souverain. La loi n’a jamais été abrogée et s’applique toujours aujourd’hui.

En 2004, un pêcheur a attrapé un esturgeon de dix pieds près du Pays de Galles et a dû demander la permission de la Reine pour le vendre.

Elle possède en outre les cygnes sauvages, en particulier ceux de la Tamise. Ils sont comptés chaque année lors d’une cérémonie dirigée par le Royal Swan Marker.

Elle a tourné avec James Bond

C’est une « James Bond girl » pas comme les autres qui a été récompensée par un Bafta d’honneur en 2013. Elizabeth II était en effet apparue aux côtés de Daniel Craig dans un court-métrage réalisé par Danny Boyle pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres, l’année précédente.

La Reine, alors âgée de 86 ans, avait lancé une seule réplique – « Good evening Mr. Bond » – à l’agent 007, qui se présentait pour l’escorter en hélicoptère jusqu’à la cérémonie d’ouverture. Une doublure avait ensuite sauté au-dessus du parc olympique, avec un parachute aux couleurs de l’Union Jack.

Elle possède une fausse main

Lors d’une visite officielle en Australie, Elizabeth II a reçu un présent particulièrement original de la part d’un groupe d’étudiants : une fausse main gantée mécanique pour saluer la foule depuis sa voiture sans se fatiguer.

Personne ne sait si elle l’a déjà utilisée mais d’après la princesse Anne, elle aurait adoré ce drôle de gadget. L’objet serait conservé au château de Balmoral, en Écosse, l’une des résidences d’été de la famille royale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.